AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ai Chun | Always Your ! ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 27

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Dragon
Situation : Amoureuse ♥
Relations:


MessageSujet: Ai Chun | Always Your ! ♥ Dim 18 Déc - 12:26

Ai Chun
feat. Erika Toda



« Identité »

▌ Nom : Chun.
▌ Prénom : Ai.
▌ Age : 19 ans.
▌ Date & lieu de naissance : Née le 7 Juin 1991, en Chine.
▌ Emploi : Etudiante en droit / Serveuse dans un restaurant.
▌ Amulette : Un bague.
▌ Nationalité : Chinoise.
▌ Race : Dragon.
▌ Sexualité : Hétérosexuelle.
▌ Sous groupe : Habitante.

« Physique »

Une petite taille, une silhouette fine, des yeux en amandes, et de longs cheveux noirs. Oui, Ai à le physique typique de la parfaite chinoise. Mais tout cela, elle est loin dans faire un complexe. Après tout, elle est plus que fière de ses origines. La finesse de son corps, et notamment de son visage a tendance à la rajeunir une peu. Pas de beaucoup, mais peu nombreux sont ceux qui pensent que la jeune fille va déjà atteint la vingtaine. Elle a de longs cheveux noirs qu’elle coupe souvent, mais jamais au dessus des épaules. Elle les attache plutôt rarement. Seulement quand elle fait du sport en réalité. Malgré un léger côté sauvage au niveau de son caractère, et un coté sportive assez accentué pour une fille, Ai est très féminine. Elle aime porter des jupes, des robes ou des shorts et sortir en talons. Elle aime la couleur niveau vestimentaire, et même si elle s’habille parfois en noir et blanc, elle rajoute toujours quelques bijoux pour mettre un peu de couleur.

Pourtant, malgré ce magnifique physique de mannequin ce cache l’un des monstres le plus grand et peut être effrayant qui soit, le dragon. Oui, personne ne se douterait que sous le doux physique de la jeune fille ce cache un tel monstre. Même elle ne laisse rien paraitre sur le sujet. Sous ça forme de dragon, elle possède un corps imposant, environ 15 mètres de large pour une quarantaine de mètres de haut. Elle n’est clairement pas la plus imposante de son espèce, et en même temps, elle préfère ça. Il y a moins de chance ainsi pour qu’elle puisse vraiment blesser quelqu’un. Sous cette forme, elle à la forme d’un dragon « classique ». Un corps plutôt imposant, quatre pattes, dont deux à l’avant et deux à l’arrière, un cou et fin, et une queue de plusieurs mètres, comme parsemé de cristaux de glace. Tout comme ses ailes d’ailleurs. Des ailes qui prennent une forme de lame de glace, et qui lui permette de voler dans le ciel, Ô lieu qu’elle chérit énormément !


« Histoire »


« Ma vie n’a rien d’extraordinaire, j’avais beau être un monstre, je crois que ma vie était encore bien plus banale que celle des humains. Même aujourd’hui, je n’étais peut être pas si différente des humains. Mais peut être que commencer par le début vous aiderait à mieux comprendre.

Je suis née dans les montagnes en Chine. Pas de lieu précis, aucunes villes aux alentours, seulement l’immensité des montagnes, des arbres et du ciel. Après tout, quoi de plus tranquille que la montagne pour accoucher à l’abri de tous les regards. Non pas que ma mère voulait cacher mon existence, mais accoucher dans un hôpital, au milieu des humains, quand on donne naissance à un monstre, n’aurait surement pas été bien accueillit. Naissance de deux parents dragons, il ne faisait aucun doute pour ma famille que j’en serais une également. L’accouchement de ma mère se passa bien, et quelques minutes après ma naissance, je finis par me transformer en un petit dragon. Rapidement, mes parents me passèrent un bracelet autour du « bras » pour que je retrouve forme humaine, puis tout les trois nous rentrions chez nous. Deux ans plus tard, la même scène se reproduisit, me donnant ainsi un petit frère. Nous étions désormais quatre. Nous vivions assez loin de ville, en pleine campagne, au milieu de la nature, car c’était simplement ce qui nous correspondait le mieux. De plus, il était bien trop dangereux de nous laisser, mon frère et moi, nous mêler aux humains de si tôt.

Les années passèrent et plus nous grandissions Jun –mon petit frère – et moi, plus nous rapprochions de la ville. A l’âge de 8 ans, nous furent enfin scolarisé normalement, à la grande crainte de nos parents. Nous habitions désormais aux alentours de Beijing. Malgré toutes les appréhensions de mes parents, l’école se passait bien. Du moins, je prenais plaisir à y aller, et avec mes camarades, ça se passait plutôt bien. Très jeune, je développais mon esprit artistique. Le dessin et la peinture était mes passes temps favoris, tandis que la photographie et la musique me parlait. D’ailleurs, tout cela fait encore bien parti de ma vie. Tout se passa relativement bien jusqu’à l’adolescence. Vous savez ce que c’est les ados de 15 – 16 ans, ça se veut libre et sans aucun compte à rendre. Il en était de même pour moi. De plus, avec toutes ces années à vivre parmi les humains, j’avais du mal à contenir ma vraie nature, malgré le fait que j’avais désormais une bague comme amulette, plus puissante que le bracelet de ma naissance. Alors le soir, je sortais. Je quittais la maison par la fenêtre, escaladait le mur, et quittait la ville pour reprendre ma vraie forme et partir au bout du monde. De cette façon, je réussis à me rendre en Europe, en Amérique, et même en Afrique. Certes, je ne restais jamais très longtemps, mais assez pour visiter un peu la ville ou je m’arrêtais.

Cependant, mes sorties nocturnes et ma vie scolaire ne faisaient pas très bon ménage. J’étais constamment fatiguée, irritée et énervée. Scolairement, ça se ressentait de mes résultats, physiquement, ça se lisait sur mon visage. Si bien qu’après plusieurs mois à se rythme de vie, je finis par être internée quelques jours à l’hôpital, mon état s’étant dégradé bien plus vite que ce que je pensais. Deux semaines là-bas, deux semaines d’enfer. Des examens physiques et mentaux à longueur de journées. Des piqures, des crises d’angoisses, eux qui refusait de comprendre, et surtout… Ces murs blancs. Je crois que c’était surtout eux qui me rendaient. Et puis un jour, j’avais demandé à mes parents de m’apporter mon matériel de dessin pour que je m’occupe. En à peine quatre heures, j’avais re-décoré la totalité des murs de la pièce. Des centaines de feuilles sur lesquelles j’avais dessiné et peint à une vitesse ahurissante, avant de les fixer sur les murs, et quelques dessins à la peinture à certains endroits. Les couleurs de la pièce m’aidaient à aller mieux. Bien sur, le personnel hospitalier était contre, mais ils durent tout se faire une raison en voyant que je commençais à reprendre du poil de la bête.

La sortie de l’hôpital fut une véritable libération. Seulement, après ça, mes parents me surveillaient beaucoup plus qu’avant. Ce fut à cette époque que je compris que j’avais du mal à vivre comme une humaine, et contrôler mon coté monstre. Et comme on le dit, le hasard fait si bien les choses ! Ce fut à cette même époque que mes parents entendirent parler d’une école réservée aux monstres. Sans hésitation – et après avoir fait chier mon frère pour qu’il vienne avec moi – je m’y rendis, espérant vraiment à devenir humaine. Mais finalement, la Monster Academy, était bien loin de ce que j’imaginais. Même si grâce à elle j’ai compris que je ne serais jamais une vraie humaine, je n’ai jamais regretté le voyage.

Ma vie là-bas était finalement la même que celle en Chine, mais les rencontre que j’y avais faite, elle était extraordinaire ! Il y avait Hiro, ce même ange que j’avais déjà croisé à Paris une nuit, et que j’appréciais déjà à l’époque. Et notre relation ne fit qu’aller dans le bon sens. Sans même que nous nous en rendions compte, nous ne pouvions déjà plus nous passer l’un de l’autre, en toute amitié bien sure. Il y avait eut Kiyoshi, un autre gars extraordinaire, mais qui était vite repartis, et je ne parle pas de MinSeo, Akiko, Adrien, et de toutes les autres personnes que j’avais pu croiser là bas. Et surtout, il y avait eut Tanguy. Ce garçon qui dans mon cœur à su passer de « colocataire d’Hiro » à « amoureux ». Au début, une simple connaissance, puis une grande amitié, et sans que je m’en rende compte, j’avais succombé à l’amour. Mais je n’avais pas su m’en rendre compte. Ce fut quand il quitta MA, avec les évènements qui suivirent son altercation avec Hiro que je compris que j’avais besoin de lui. Seulement, il était désormais trop tard…
Même si je n’en touchais pas un mot à Hiro, je crois que celui-ci avait compris. En même, à voir la tête que je faisais à chaque fois que quelqu’un me rappelait son nom, ça ne devait pas être difficile à comprendre. Hiro et moi, on essaya tout de même de laver sa réputation à MA, et de le retrouvé, mais tout cela était vain. Aussi bizarre que ça puisse paraitre, Hiro me raconta tout. Lui qui d’habitude n’était pas très bavard, n’hésita pas à me raconter tout ce qu’il savait. Tanguy, sa sœur, la guerre que l’on connait tous entre les démons et les anges… Je crois que dans le fond, il se considérait comme le responsable de toute cette histoire. La faute qu’avait commit les autres de son espèce était devenue la sienne. Je ne l’avais jamais vu aussi triste…

Hiro fut diplômé et quitta MA, puis vint mon tour. Après cela, malgré les propositions d’Hiro qui me demanda de rester avec lui, je décidais de rentrer en Chine. J’avais besoin de rentrer un peu chez moi, et de prendre du recul sur tout ce qui s’était passé à MA. Hiro et moi gardions tout de même contact, c’est beau les mails quand même ! En ce qui concerne la Chine, je continuais mes études à Pékin. J’avais réussi à entrer dans une université renommé, et je vivais dans l’une des chambres du campus en colocation. Ca, ça ne me changeait pas beaucoup de MA. Ce qui me changea, ce fut ma colocatrice. Elle était froide, très froide. Son regard n’exprimait plus rien. Au début, je pensais juste que c’était car elle ne voulait pas me connaitre, mais étant dans les mêmes cours, je remarquais que personne ne lui adressait la parole, et que tout le monde avait même tendance à la maltraité. Et bien sur, avec ma gentillesse habituelle, je pris sa défense. Seulement, en plus de me faire rejeter par les autres élèves à mon tour, ma colocataire – Eiri – me rejeta aussi avec une haine que je n’avais jamais connue. Sur le coup, je m’étais senti très conne, et en même temps très triste. Des semaines passèrent sans que je n’adresse la parole à qui que se soit. Le seul réconfort que je trouvais, les mails d’Hiro, et des photos de mes années passées à MA. Le dessin m’aidait également à oublier mes malheurs. Je dessinais toutes sortes de choses, mais les différents types de monstres que j’avais rencontré à MA persistaient sur les feuilles. Et ce fut ainsi que le déclic commença avec Eiri

Les dessins que je faisais, elle les regardait, je le sais. Quand je n’étais pas là, quand je n’y prêtais pas attention, elle les regardait. Elle me demanda si je croyais à ce que je dessinais. Prise par la peur de passer pour une folle ou autre je répondis que non. Elle m’avoua qu’elle y croyait, et je pus lire la déception dans ses yeux. Puis sans même que je lui demande quoique ce soit, elle me raconta une histoire. Celle d’une jeune fille qui rencontra un esprit des eaux. Bien sur, je me doutais bien que cette histoire avait un rapport avec elle, mais je ne comprenais pas très bien ou elle voulait en venir. Je finis par avouer que j’y croyais, que j’avais déjà rencontré des « monstres », et qu’ils n’étaient pas tous ce que l’on croyait, les semaines suivantes, Eiri et moi nous soutenions contre le reste des élèves. Je croyais que nous étions amis, mais finalement, je me trompais.

Un jour, elle me donna rendez vous sur le toit d’un bâtiment. Sans réfléchir, je m’y étais rendu, seulement contrairement à ce que j’avais pensé, Eiri et moi n’étions pas seules. D’autres élèves – notamment des garçons – étaient là. Sur le coup, je ne compris pas tout de suite, puis en voyant dans ses mains des copies de mes mails échangés avec Hiro, tout s’éclaircissait. Un piège depuis le début. J’essayais de m’enfuir du toit, mais ils réussirent à me retenir, et je me fis lyncher sans précédent. Mes souvenirs de se moment ne sont plus très clairs, avec la peur et les coups, je ne me souviens plus vraiment de quelle façon la suite s’est vraiment déroulée. J’essayais de m’enfuir à nouveau, mais je crois que l’on m’a repoussé, et étant trop près du bord, je crois que j’ai basculé dans le vide. Je me souviens de mes pieds quittant le sol, dans mon corps chutant dans les airs, de mon hésitation à reprendre ma vraie forme, puis du choc avec – non pas avec le bitume – mais le toit d’une voiture.

Pour le coup, je fus sérieusement hospitalisée. Mon coté dragon était le seul facteur qui fut que j’ai pu survivre. Un humain normal lui serait mort sur le coup. L’hospitalisation se passa mal, très mal. Les murs blancs me rendaient toujours aussi malades, mais de plus, je me sentais horriblement seule. Comme si, j’étais le dernier monstre de ce monde. Je ne reçu aucune visite en dehors de celles de ma famille. J’avais l’impression d’être une erreur. Puis je reçus une visite d’Hiroki. Une longue discussion commença alors entre lui et moi. Comme il disait si bien, nous ne pouvions pas changer ce que l’on était, mais l’on pouvait choisir qui on voulait devenir. Lui souhaitait ne pas être comme tous ceux de son espèce, et moi… Qui voulais-je être ? J’y réfléchis longuement, durant la totalité de ma convalescence. En sortant de l’hôpital, je n’avais toujours pas la réponse, mais je ne savais que je ne voulais pas devenir une lâche. Je retournais donc à l’université, plus déterminée que jamais à me faire accepter, ignorant toutes les attaques verbales de mes camarades. Je partageais toujours ma chambre avec Eiri, et continuais de faire comme ci de rien était. Je crois que ça les énervait. Mais si je me mettais à les détester, nous rentrerions dans un cycle vicieux et sans fin.

Puis à la fin de l’année, je décidais de quitter la Chine pour me rendre en Europe. Hiro avait trouvé une ville assez paisible, ou il était déjà installé depuis plusieurs mois, et ou les humains et les monstres vivaient plus ou moins en harmonie. J’acceptais de le rejoindre me disait que ça ne pouvait pas être beaucoup pire qu’en Chine. Et puis, retrouver le soutien d’Hiro ne pouvait pas me faire de mal. C’est ainsi que commença ma nouvelle vie à Alrich, ou je n’espérais qu’une chose, que la paix soit respectée. »

« Derrière l'écran »


    ▌ Pseudo : Rii
    ▌ Age : Dix-Huit ans.
    ▌ Comment trouves tu le forum ?
    ▌ Comment es-tu arrivé ici ? C'est ma maison ♥
    ▌ Code du règlement : Jl'ai pas lu o/
    ▌ Fréquence de connexion : 4/7
    ▌ Autre chose ? DC Hiroki Katsuya ♥


Dernière édition par Ai Chun le Lun 19 Déc - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 328

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Humain
Situation : Avec moi ♥
Relations:


MessageSujet: Re: Ai Chun | Always Your ! ♥ Dim 18 Déc - 12:31

Re bienvenue ma Bichette ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 61

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Incube
Situation : Avec les rêves des jeunes gens endormis ~
Relations:


MessageSujet: Re: Ai Chun | Always Your ! ♥ Dim 18 Déc - 12:45

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 38

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Dragon Ryû
Situation : Célibataire
Relations:


MessageSujet: Re: Ai Chun | Always Your ! ♥ Dim 18 Déc - 12:57

Bienvenue mademoiselle !
Bon courage pour la suite de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 47

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Fée
Situation : Célibataire
Relations:


MessageSujet: Re: Ai Chun | Always Your ! ♥ Dim 18 Déc - 13:21

Maman ♥️
Rebienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 28
Messages : 180
Localisation : Appelle moi, j'te l'dirais si j'ai envie.

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Kappa
Situation : Nada.
Relations:


MessageSujet: Re: Ai Chun | Always Your ! ♥ Dim 18 Déc - 13:40

Ai enfin là ♥
Fight èé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 25
Messages : 277

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Humaine
Situation : Célibataire
Relations:


MessageSujet: Re: Ai Chun | Always Your ! ♥ Dim 18 Déc - 21:18

ReBienvenue. ^^
Mais c'est quoi que vous faites là ? Je m'absente deux jours et je retrouve des anciens à chaque fois. XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 25
Messages : 41

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race :
Situation : Célibataire/en couple/Nonne...
Relations:


MessageSujet: Re: Ai Chun | Always Your ! ♥ Dim 18 Déc - 23:36

Re bienvenue! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 130

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Fée
Situation : Célibataire
Relations:


MessageSujet: Re: Ai Chun | Always Your ! ♥ Lun 19 Déc - 13:58

Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Dragon
Situation : Amoureuse ♥
Relations:


MessageSujet: Re: Ai Chun | Always Your ! ♥ Lun 19 Déc - 23:08

Merci à tous & toutes ! ♥
Et j'espère avoir le droit à de supers liens avec chacun d'entre vous ! *__* ♥
(Jvais vous harceler ~ 8D )

Hyo >> Oui, jme sentais pas capable de revenir sans Ai, ça fait tellement longtemps que je l'ai ♥
( Et c'est grâce à toi en plus *__* ♥ )

Au passage, Finish o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Démon
Situation : Célibataire
Relations:


MessageSujet: Re: Ai Chun | Always Your ! ♥ Lun 19 Déc - 23:20




Tu es validé !

Tu peux également poursuivre ta validation en te rendant aux différents endroits :

Faire ta demande d'Habitation (obligatoire) : ICI
Faire une demande de RP: ICI
Faire ta fiche de relations : ICI
Faire ta fiche de sujets : ICI

Amuse toi bien sur le forum !!! =D



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


................


MessageSujet: Re: Ai Chun | Always Your ! ♥

Revenir en haut Aller en bas
 

Ai Chun | Always Your ! ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JACKIE CHUN (Dragon Ball)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Alrich :: Beginning :: Prologue :: Ce n'est que le début-