AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Back To Basics ▬ Pv. Jessica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 27

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Troll
Situation : Coeur en peine
Relations:


MessageSujet: Back To Basics ▬ Pv. Jessica Jeu 22 Déc - 17:14

laisse couler la sueur, écoute la clameur
    Un instant, j'avais pensé comme un humain. Au centième de seconde prêt, je me rendis compte de mon erreur, de mon horreur devrais-je dire. Mon corps oubliait ce qu'il était, mon esprit faisait fausse route. Impossible, je ne pouvais pas me laisser prendre dans leur monde, même si j'en étais déjà prisonnier. Combien de fois n'avais-je pas pensé à retourner dans ma tranquille forêt suédoise? Et combien de fois ne m'étais-je pas moi-même effrayé en imaginant les pires scénarios depuis ma capture? Ma tribu s'en était-elle seulement sortie? Je leur faisais confiance, certes, mais... les hommes ont dépassé tout ce que j'avais pu imaginé sur eux. Je préférais donc me terrer dans ce petit village autrichien où j'avais trouvé refuge, il y a quelques temps déjà.

    Il fallait que j'en revienne aux sources ; étais-je un troll oui ou non? Bien sur que oui! Alors, il fallait que je me le rappelle. Je me dirigeai en courant vers la forêt, trop pressé de délaisser cette enveloppe humaine dans laquelle je me camouflais tellement trop souvent à mon goût. J'accélérai mes foulées en apercevant les premiers arbres, défaisant l'élastique retenant mes cheveux pour ensuite arracher gilet et t-shirt de mon torse commençant à transpirer. Je me débarrassai également de mes chaussures, devant donc me stopper. Haletant, je retirai l'anneau d'or se trouvant planté dans ma narine droite. Il cessa alors son emprise sur moi, montrant au monde qui étais-je vraiment. Un cris long et rauque s'échappa de ma gorge, témoignant à la fois de la rage éternelle qu'offrait mon cœur à l'égard des humains et à la fois la douce satisfaction de me retrouver avec moi-même. J'accrochai l'amulette à la chaîne que je portais au cou avant de reprendre ma course, chassant ma propre ombre s'allongeant sur le sol éclairé de la magnifique pleine lune qui brillait ce soir-là. Ca pouvait sembler stupide à tout autre être observant la scène mais ça me défoula assez pour me sentir bien.
    Je fis une dernière roulade avant de m'étaler sur le sol, à plat ventre. Je frottai mon visage contre l'herbe humide et froide, accrochant à la fois mes doigts dans ses brins emmêlés. Ah nature, enfin nous nous retrouvons! Je me redressai afin de me retrouver à genoux et observai les horizons. J'avais envie de chasser - autre chose que mon ombre. Je reniflai donc l'air, excité et impatient de tomber sur ma proie. Je l'étais d'ailleurs tellement que j'eus du mal à me concentrer. Je posai alors l'oreille contre le sol. Le son de pas venant en ma direction me fit me relever brusquement. Je montai en deux temps, trois mouvements, dans l'arbre le plus proche, assez haut pour ne pas que l'on me reperd. J'attendis, les narines dilatées, tout les sens aux aguets - ah que c'était bon! Mais ce n'était qu'un vieil homme promenant son chien. Ce qui me fit comprendre que j'étais trop prêt des limites de ces bois. Je me lançai alors sur un autre arbre, puis un autre et encore un autre, continuant mon chemin de branches en branches. Une fois que je fus assez profondément loin à mon goût, je descendis d'un bond. Mon dos tressaillit et mes oreilles se dressèrent quand elles perçurent des branches craquer sous le poids d'un autre être pas très loin de moi. J'oubliai la chasse de tout à l'heure, le temps de me rendre compte que ce n'était pas du gibier qui se baladait non loin, mais bien un humain - l'effluve qu'il dégageait arrivant jusqu'à moi. J'hésitai ; qu'est-ce qu'un homme pouvait bien venir foutre ici? Soit il était perdu, soit il savait ce qu'il avait à faire, soit il me suivait. Je préférais ne pas savoir - étant donné ce qu'avait donné ma dernière confrontation avec un homme en temps que troll, je préférai m'abstenir. Je ressautai alors dans mon arbre, grimpant le plus haut possible afin que cet être humain ne puisse même plus me remarquer - il penserait alors à un écureuil et reprendrait sa route. Du moins, je l'espérais, bien que je n'étais pas effrayé pour autant - s'il était seul, j'avais toute mes chances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 24
Localisation : Ne te retourne pas ...

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Humaine.
Situation : Célibataire. Et alors, tu comptes faire quoi ?
Relations:


MessageSujet: Re: Back To Basics ▬ Pv. Jessica Jeu 22 Déc - 18:35



      Jessica - « Journée de merde ! »


    La blondine tapa bruyamment du pied sur le bitume laissant une empreinte bien marquée dans la neige. Sa journée avait été des plus pourries. Pour commencer, son cher colocataire lui avait fait une scène comme quoi il en avait marre qu'elle rentre tard et le réveille. Il en avait des bonnes celui-ci ! Ce n'était pas elle qui était bourrée quasiment tous les quatre jours et qui hurlait dans l'appartement jusqu'à ce qu'on s'occupe de lui. Colocataire ! Jessica était sa colocataire, pas sa boniche ! Elle devait aussi se taper tout le ménage, et vu la surface qu'il y avait à faire, ce n'était vraiment pas une mince à faire ! Vaisselle, lessive, ménage, cuisine ... Elle devait aussi servir de réveil matin parce que monsieur ne se levait jamais quand son téléphone sonnait et c'est limite si ce n'était pas à elle de lui préparer ses vêtements.

    Ensuite, son boulot. Elle qui s'était toujours bien entendue avec tout le monde malgré son caractère de feu, il a fallu qu'une idiote s'énerve parce que madame la mini starlette qui se la pète ne trouvait pas son maquillage assez ... Fabuleux pour elle ! Non mais on rêve là ! Jessica lui avait sauté à la gorge et bien évidement, une simple maquilleuse contre une abrutie de première mais avec un statut plus élevé qu'elle, le patron avait cru ... Miss exigeante ! De quoi devenir fou, convenons-en. La blondinne avait même frôlé le licenciement. Tout ça pour un peu de paillette ... Du haut de son petit mètre soixante-cinq, elle tenu tête et garda son emploi. Pour combien de temps, ça ... Bonne question !

    Et puis finalement, son deuxième boulot, bien plus important, bien plus cher pour elle, son arme a failli lui être repris car elle ne voulait pas travailler en équipe et mettait " l'organisation en danger ". Parait-il qu'elle donnait des informations à des monstres contre une somme plutôt importante et que c'était à cause de ça qu'elle ne voulait pas être en équipe. Conneries ! Jessica avait toujours été l'une des plus honnêtes, des plus courageuses et elle n'avait jamais faites une seule entaille au règlement.

    Bref, nous sommes d'accord : Journée De Merde


    La soirée s'avançait lentement. Dix-huit heures et une bonne dose de frustration à évacuer. C'était décidé, ce soir, c'était chasse aux monstre. Dirigeant rapidement ses pas vers l'appartement où elle vivait, elle s'assura que son revolver était bien à sa place. Arme, ok. En entrant, elle découvrit son colocataire en bonne compagnie. Il faisait ce qu'il voulait mais ce serait encore à elle de nettoyer derrière. Alors la, non.

      Jessica - « Faites ce que vous voulez, mais Ritsu, tu nettoie tout après. »


    Elle attacha rapidement ses cheveux, enfila un jean noir et un haut de la même teinte. De cette manière, elle pourrait se fondre dans l'obscurité. Quoi que, avec toute cette neige qui s'était amassée un peu partout, c'était vraiment difficile de passer inaperçu à 100%. Tant pis, restons sur les couleurs sombres. Prenant des munitions au passage, elle courra dehors et se dirigea droit à la forêt. Beaucoup de monstre y allait pensant qu'il serait facilement caché par les arbres. Erreur.

    Et Jessica avait raison. A peine arrivé, une ombre se profila au coeur de la forêt. Oh une ombre, c'est banal, ça oui. Mais pas cette ombre ci. Pas aussi grande ni aussi large. Le son de ses pas lui parvenait. Des pas lourds, très lourds. Cette fois, elle en était sûre ; un monstre. c'était bel et bien un monstre. Son sang ne fît qu'un tour, elle allait le traquer et très certainement, l'abattre. Mais attention, la petite blonde n'était pas ce genre de chasseur à aller défier ses ennemies, à prévenir de sa présence, oh non. La ruse était son principal atout, après sa discrétion. Se glisser dans le dos d'un monstre et lui tirer dessus pouvait sembler lâche, mais rien ne l'était face à ses animaux. Tous les moyens sont bons pour les exterminés. Lâche ou pas, c'était cette méthode qui fonctionnait le mieux.

    Le bruit de pas cessa en léger bruissement de feuillage. Et il le prenait pour une idiote ... Il s'en mordrait les doigts, et pas qu'un peu. Manquer de respect à Jessica c'est ... C'est comme donner une centaine de boite d'épinard à Popeye. Exemple nul, ok, mais l'effet était le même. Elle s'enrageait facilement quand c'était face à ces sales bêtes et d'autant plus après une journée aussi mauvaise. Jessica avait très bien compris qu'elle était repérée. Alors, à quoi bon nier ? Elle trouva assez facilement l'arbre en question et se plaça face au végétal, à quelques mètres tout de même, pointant son arme vers lui.

      Jessica - « Tu devrais apprendre à être plus méfiant, monstre. »


    Et elle attendit, patiemment, le bras tendu vers le feuillage, prête à tirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27

................

¯•. Journal Intime.•¯
Race : Troll
Situation : Coeur en peine
Relations:


MessageSujet: Re: Back To Basics ▬ Pv. Jessica Mer 28 Déc - 17:21

    Voilà quelque chose qui me sembla incroyable. Était-elle seulement entrain de me menacer cette petite humaine? Qu'avais-je donc fait de si terrible pour que le sort s'acharne de cette manière sur moi? je n'avais envie que d'une seule chose à l'instant mais rien ne semblait bien vouloir me l'accorder ; de la tranquilité et rien d'autre. Me retrouver avec moi-même sans que l'un de ces primates évolués ne décident de pointer le bout de son nez. Mais en réfléchissant, ce n'était peut-être pas si mal en fin de compte.


    Certes, certes, elle avait un flingue, de quoi en venir facilement à bout de n'importe quel être vivant sur cette Terre mais en vain, n'était-ce pas une agréable occasion que l'on m'offrait là? Oh, vous ne comprenez pas? Il y a trois ans que je me tiens à carreau, que j'évite de dépasser les traits que ces êtres ont tracés, limitant tout mes faits et gestes. Néanmoins, à l'instant même, j'étais sous ma véritable forme et isolé au milieu d'un magnifique bois. Et comme on dit "Chassez le naturel, il revient au galop". La satisfaction que me procura l'idée de planter mes crocs dans la chair de celle qui venait de se révéler être mon adversaire me fit tellement prendre confiance en moi que je savais que je ne serai pas assez prudent. Mais franchement, qu'est-ce que je pouvais risquer? Ma vie ridicule, singeant celle des humains? Je soupirai intérieurement ; il ne fallait pas que je m'emporte de trop car si je continuais, je deviendrai un véritable anarchiste jusqu'aux bouts des griffes, ce que je ne souhaitais pas. C'est plutôt contradictoire comme discours, je le sais bien, mais, contrairement à ce que vous avez pu penser, je n'en veux pas à toute l'espèce humaine. Entre autre, j'en veux juste à ceux qui m'emmerdent, un peu comme la belle blonde qui pointait cette arme à feu avec tellement d'assurance qu'elle en devenait énervante.

    Je retroussai mes lèvres, découvrant mes dents, tout en fixant la créature. Un petit grognement s'échappa de ma gorge, suivi d'un autre bien plus puissant et rauque. J’analysai un peu plus profondément la situation. Elle s'était peut-être mis en tête de me viser mais n'avait cependant pas tenter le diable, s'étant reculée afin de ne pas être à ma portée. C'est vrai que si elle l'avait été, je ne l'aurais pas épargnée mais d'un côté, ça rendait la situation des plus intéressantes. De plus, quelque chose m'effleura l'esprit ; elle n'était pas impressionnée, armée et seule ici. Donc, elle ne pouvait être qu'une de ces chasseurs de monstres. Ce qui signifiait également qu'elle devait être habituée à nous affronter. Néanmoins, avait-elle déjà un jour défier un troll? J'en doutais fort, ce qui me donnait un peu d'avance étant donné que moi, j'en avais déjà battu des dizaines d'hommes dans ma contrée suédoise.
    Je bondis agilement vers l'arbre à côté avant de refaire de même plusieurs fois afin de me retrouver dans le dos de l'humaine. Je mis alors pied à terre, me doutant bien qu'elle devait être entrain de me viser à nouveau. Il fallait donc que je la désarme. Sans attendre je fondis sur elle, redoutant à peine l'impacte d'une balle - mon corps s'en souvenant pourtant avec clarté de celle qui avait mené à ma perte quelques années auparavant. Mais je n'avais pas la choix c'était tout ou rien - et dans tout les cas, un peu d'adrénaline allait me faire un bien fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


................


MessageSujet: Re: Back To Basics ▬ Pv. Jessica

Revenir en haut Aller en bas
 

Back To Basics ▬ Pv. Jessica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premium Kit Sigma are back !
» back to mac après dépotage
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?
» Jessica Cox touchant le ciel
» Le come-back de Johnny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Alrich :: Alrich :: Exterieur :: Forêts-